🇫🇷 Chut(es) alors ! / 🇩🇪 Schnipselpuzzle

🇫🇷 Ah les chutes de tissu et moi. Toute une histoire d’amour… je les conserve dans 2 boîtes à chaussures, les petites et les très petites chutes aussi, oui même celles qui font quelques centimètres carrés seulement.

🇩🇪 Stoffreste und ich… Das ist ja so eine Liebesgeschichte. Ich bewahre sie wie Schätze auf, auch wenn sie nur die Grösse eines Schnipsels haben. Man weiss ja nie… Vielleicht kann es ja mal nötig sein – und darüberhinaus sind diese Schnipsel die Reste meiner Lieblingsstoffe, da ist schon eine Portion Affekt dahinter.

🇫🇷 Je les garde précieusement surtout quand ce sont des tissus que j’aime beaucoup. Cela peut toujours servir, ne sait-on jamais. Pour un projet patchwork par exemple ou réaliser une déco sur un sac, une truffe pour un animal en peluche etc.

Sauf que cela s’accumule et s’accumule. Les deux boîtes débordent et sont trop petites. Julia me donne une nouvelle boîte pour ranger. Bref, je me rends à l’évidence, je ne peux pas les garder indéfiniment : pas de place dans la commode pour une nouvelle boîte à chutes…

🇩🇪 Es ist nun so, dass der Aufbewahrungswahn jetzt ein Ende muss. Die 2 Schuhkartons sind zu klein und als meine 8-jährige Maus mir einen neuen gab, « für deine neue Schnipsel Mama », dachte ich mir : « danke, aber so kann es mit der Schnipselkollektion nicht weiter gehen – die Kommode ist zu klein ».

🇫🇷 Plusieurs solutions s’offrent à moi :

  • en faire du rembourrage (mais c’est dommage !) pour un pouf par exemple.
  • faire des appliqués en patchwork pour les non-initiés : c’est comme un dessin ou une broderie avec des chutes de tissu.
  • opter pour un projet de patchwork
  • créer un nouveau tissu avec toutes ces chutes !

🇩🇪 Da gibt es mehrere Lösungen :

  • die Stoffreste als Füllung für einen Sitzsack nehmen (aber zu schade, die sind ja sooo schön),
  • viele, viele Patchwork Appliqués machen,
  • ein grosse Patchwork Projekt beginnen,
  • einfach die Schnipsel zu einem neuen Stoff zusammen nähen !

🇫🇷 C’est pour la dernière solution que j’ai opté. En effet, les projets de patchwork classiques sont assez souvent trop long et me découragent par manque de temps. Et malgré toutes les chutes que j’ai, il me manquera toujours une couleur ou une pièce.

J’ai voulu gagner du temps, ne pas retailler encore une fois les morceaux à des tailles spécifiques. J’ai donc … fait un puzzle et crée un nouveau tissu que je pourrai utiliser pour créer des sacs, des tote bags, des lunchbags, des coussins ou d’autres choses, comme les trousses d’Isastuce. Et cela m’a amusé ! J’ai étalé selon les couleurs et j’ai ensuite essayé de les poser pour créer des bandes ayant chacune une même largeur ou une même hauteur puis j’ai assemblé les différentes bandes. A vrai dire je n’ai pas vraiment de projet couture en tête pour le moment, je m’amuse juste avec mes puzzles.

🇩🇪 Ich habe mich für die letztere Lösung entschieden : die Stoffstücke zu einem neuen Stoff gestalten, aber sie dabei nehmen wie sie sind – und nicht das Ganze noch einmal anders kleinschnippeln. Denn grosse Patchwork-Projekte schrecken mich ab : da müsste ich Jahre lang dran arbeiten. Ich habe also ganz einfach … Puzzle gespielt ! Die Stücke nach Farbe sortiert und nebeneinander gelegt und schliesslich Patchwork-Blöcke daraus gemacht und aneinander genäht. Aber so ganz unkonventionnel. Einfach so.

Aus diesen neuen Stoffen werde ich dann neue Nähprojekte entwerfen können :Mäppchen, Kissen, Tasche, Lunchbag usw…

Und wisst ihr was ? Ich hatte einen RIESENSPASS daran ! Wie ein kleines Kind habe ich stundenlang Puzzle gespielt 🙂

🇫🇷 Voilà le résultat ! Un puzzle jaune et 2 puzzle rouge / pâtisserie qui finiront peut-être en tote bag.

Laisser un commentaire