Site icon La petite école de Caroline – cours particuliers langues et loisirs

Pesto ail des ours

L’année dernière, notre gentille voisine a emmené Julia en promenade cueillir de l’ail des ours par une belle journée printanière. Elle a ensuite confectionné le pesto avec elle. Julia garde un souvenir merveilleux de cette journée, si bien que mercredi dernier, bien avant le confinement, elle m’a tanné pour en chercher !

Nous sommes allés nous promener et Julia savait encore parfaitement les identifier. Malgré l’odeur caractéristique d’ail, j’ai demandé l’avis à notre voisine qui a validé la cueillette et félicité Julia.

J’ai ensuite fait une recette très simple que l’on retrouve sur smarticular, le super portail allemand du développement durable. Une mine d’or ce site. Je n’en ai pas trouvé d’équivalent si complet, si clair et si varié dans la langue de Molière.

Cette recette est SANS parmesan, ce qui permet d’allonger la conservation.

De plus… le pesto peut se congeler ! Vous pouvez donc faire une quantité un peu plus conséquente et sortir ce qu’il vous faut du congèl au fur et à mesure de l’année 😊

Traduction française de la recette : original ici

150 grammes de feuilles fraiches d’ail des ours

100 ml d’huile d’olive

50 gr d’amandes OU de graines de tournesol Ou de pignons de pin (pensez achat en vrac)

1/2cuillère à café de sel.

Facultatif : 50 gr de parmesan ou de levure maltée. Je n’ai mis aucun des deux.

Mmmmhhh qu’il est bon ce pesto !

Quitter la version mobile