Site icon La petite école de Caroline – cours particuliers langues et loisirs

🇫🇷 upcycling « chut(es) alors » / 🇩🇪 upcycling « im Westen nix Neues »

🇫🇷 Avec mon assemblage de chutes de tissus dans les tons rouges type crazy patch, je me suis cousu un grand, mais alors un très grand cabas (ou « tote bag » pour ceux qui préfèrent les appellations fashion) équipé de nombreuses poches intérieures (6 , rien que ça !). Son format littéralement géant et ses nombreuses poches ont un but : ranger facilement les courses dedans de manière compartimentée, être pratique pour aller au marché et avoir téléphone, clé et portefeuille à portée de main dans les poches adéquates. Il pourra aussi servir de sac pour aller à la piscine et autres activités nécessitant le transport de fatras volumineux.

🇩🇪 Mit meinem « Puzzle Patchwork » oder’ auch « Crazy-Patch » in den roten Tönen habe ich mir eine riesengrosse Einkaufstasche (oder auch Tote bag) genäht. Den habe ich mit 6 tollen Taschen gepimpt, die mir erlauben werden, den Inhalt zu organisieren. Somit werden Smartphone, Einkaufsbeutel und Schlüssel griffbereit sein, wenn ich einkaufen gehe oder irgendwelchen Kram mit mir rumtragen muss.

🇫🇷 La doublure est aussi réalisée dans un vieux rideau de récup, donc rien de neuf ! Je l’aime bien ce vieux rideau récupéré : il est très « raide » et donne donc de la tenue aux sacs et panières sans avoir besoin d’entoilage.

🇩🇪 Die Fütterung wurde aus einer vergessenen gelben Gardine gezaubert. Ich mag diese sehr, weil sie sehr « steiff » ist und ich daher keinen Vliesofix brauche : der Stoff bleibt von selbst steiff genug, lappt nicht und hängt nicht.

🇫🇷 Voilà de quoi donner une 2nde vie à ces pépites qui dorment dans les tiroirs et les armoires ! Merci à Jean, Violaine et Christine pour leurs dons de beaux tissus qui n’attendent que d’être utilisés, transformés et de trouver une nouvelle vie. Entre rideaux, chutes de costumes de scène et projets couture vus un peu grands je me fais bien gâter !

🇩🇪 So, das wäre mal ein Beispiel, wie man aus Altem Neues machen kann und wie man vergessenen Stoffen ein zweites Leben schenken kann. Da muss ich mir auch herzlich bei Jean, Violaine und Christine bedanken, die mich reichlich mit schönen Stoffen beschenkt haben: Stoffreste von Kostümen, vonVorhängen, von zu grossen Stoffeinkäufen… Supi 😉

Quitter la version mobile